Accueil Non classé Moi, Mélina

Moi, Mélina

Commentaires fermés
1
31

myAvatar

Je vais commencer par vous parler de moi…

Je m’appelle Mélina. Dans l’enfance, on disait de moi que j’étais timide, très timide mais que ça passerait en grandissant.

Finalement, ça n’est jamais passé car ce n’était pas de la timidité… j’ai en réalité des troubles du spectre autistique (autrement appelés TSA).

A l’école, j’étais la petite fille sage qui ne participe pas en classe mais travaille bien à l’écrit, une petite fille qui ressemble à toutes les autres mais… pas tout à fait! J’ai toujours su que j’étais différente…

Je me souviens encore très bien du jour où on m’a annoncé que je passais en 6ème… une horreur, un cauchemar pour moi! Je ne me sentais pas du tout prête à ça, j’avais 10 ans et demi et pour la 1ère fois de ma vie j’ai ressenti ce qu’on appelle de l’angoisse… J’ai supplié ma mère d’aller voir la maîtresse, j’ai supplié mes copines d’en faire de même… je voulais qu’elle sache que je ne voulais pas aller au collège, que je me sentais pas du tout prête à ça et qu’il fallait que je reste au CM2 une année de plus! La maîtresse n’a pas voulu… j’avais 13 de moyenne générale, il était hors de question que je reste à l’école primaire alors que j’avais le niveau pour réussir au collège…

Réussir… oui mais en fait non… j’avais les capacités d’étudier bien sûr mais… ma vie allait prendre un tout autre tournant, bien dramatique…

Arrivée au collège, j’ai commencé à me sentir mal, m’isoler de plus en plus, ne plus réussir à me concentrer en classe ni même à travailler… J’aimais passer mes heures d’étude au CDI à m’enfermer dans la lecture, m’évader… je détestais les récréations, pour moi elles me servaient juste à faire une étape aux toilettes, oui mais ça prend pas 1/4 h… le reste du temps, j’étais toute seule dans mon coin à tenter d’évacuer les angoisses…

J’ai toujours adoré étudier mais pas comme ça… être dans une classe au milieu d’autres élèves, avoir des professeurs en nombre, changer de salle sans arrêt, … me rajoutait des angoisses à n’en plus finir… A l’évidence, moi ma place c’était celle juste à côté de la porte, pour pouvoir sortir rapidement de là…

Mes notes ont commencé à chuter de plus en plus… en plus de ne pas réussir à me concentrer en classe, dans la cour je me faisais insulter, racketter, cracher dessus, et j’en passe… ce harcèlement je l’ai très mal vécu à un point que j’ai absolument voulu changer de collège… mais ce que je ne savais pas encore à ce moment là, c’est que j’allais vivre la même chose mais en pire…

Dans mon 2ème collège, j’ai vécu l’horreur car en plus de ça, je devais manger à la cantine et donc fréquenter le collège du matin au soir sans en sortir, et manger là… On crachait dans ma cruche d’eau, on me renversait mon assiette, … déjà que je n’arrivais pas à manger au milieu d’autres personnes mais là… bref j’ai vécu l’horreur pendant 4 ans…

Je suis passée de justesse en 5ème, j’ai redoublé ma 5ème, je ne suis quasiment jamais allée en cours en 4ème… j’étais en train d’assister à ma propre descente aux enfers…

Par contre, j’ai particulièrement apprécié ma classe de 3ème… le collège a eu une idée géniale : celle de réunir tous les élèves en difficultés (quelle que soit la difficulté) dans une même classe, et avec des professeurs plus à l’écoute des élèves, plus disponibles, … j’ai particulièrement aimé cette classe car elle a été la fin de mon calvaire, après 4 années de harcèlement… On n’avait pas tous le même handicap mais on se comprenait…

Bien sûr, la plupart étaient en difficultés scolaires et devaient envisager des études professionnelles après le brevet… Moi c’était différent! Sur le plan scolaire, ça allait, j’avais les capacités de réussir et même de faire de longues études… mais sur un plan psychique, ça n’allait pas du tout…

Je n’ai jamais réussi à m’intégrer à un groupe, à une classe… alors je m’évadais différemment… notamment par la lecture mais aussi l’écriture et la photo, mes passions depuis toujours… il y a vraiment que dans ces moments là que j’arrivais à me sentir bien…

Bref, je suis ensuite allée au lycée mais je me demandais ce que je faisais là… je n’ai jamais vraiment apprécié les méthodes de l’éducation nationale. J’ai toujours aimé apprendre mais à ma manière. On ne peut pas me forcer à apprendre des choses d’une manière que je n’ai pas choisie, je me suis toujours sentie emprisonnée en cours… prisonnière d’un mal être sans fin…

On m’a obligée à faire un bac qui ne m’intéressait pas plus que ça alors j’ai choisi de partir faire des études de communication et documentation, visant de devenir un jour documentaliste iconographe ou autre profession du même type… Lier la lecture, l’écriture, la photo, la recherche documentaire, etc… c’est tout ce que j’aime… et je me sens bien là dedans…

Mais j’avais oublié que mes troubles autistiques pouvaient causer bien plus que de la phobie scolaire… pouvaient amener la phobie sociale, l’agoraphobie, et j’en passe… Et les études supérieures, j’ai dû oublier à cause de ça… abandonner après plusieurs années à tenter, à persister, à avoir cette envie de réussir à tout prix… Mais moi qui suis perfectionniste, ça fait mal de devoir abandonner après avoir tenté coûte que coûte…

Mais par la suite, je me suis résolue à réussir seule, je me suis dit que les études ce n’était pas fait pour moi et que je devais avancer à ma manière jusqu’à réussir…

  • E comme…

    - Elsa : parce que c’est une fille super et que je suis fière d’avoir croisé s…
  • M comme…

    M comme Mélina bien sûr! Mais aussi : - Mathieu : parce que c’est la seule personne …
  • Mes passions, mes envies, mes projets…

    A vrai dire, dans mon enfance, je ne savais pas vraiment ce dont j’avais envie pour …
Charger d'autres articles liés
  • E comme…

    - Elsa : parce que c’est une fille super et que je suis fière d’avoir croisé s…
  • M comme…

    M comme Mélina bien sûr! Mais aussi : - Mathieu : parce que c’est la seule personne …
  • Mes passions, mes envies, mes projets…

    A vrai dire, dans mon enfance, je ne savais pas vraiment ce dont j’avais envie pour …
Charger d'autres écrits par lesaventuresdemelina
  • E comme…

    - Elsa : parce que c’est une fille super et que je suis fière d’avoir croisé s…
  • M comme…

    M comme Mélina bien sûr! Mais aussi : - Mathieu : parce que c’est la seule personne …
  • Mes passions, mes envies, mes projets…

    A vrai dire, dans mon enfance, je ne savais pas vraiment ce dont j’avais envie pour …
Charger d'autres écrits dans Non classé
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Mes passions, mes envies, mes projets…

A vrai dire, dans mon enfance, je ne savais pas vraiment ce dont j’avais envie pour …